Les animaux prennent beaucoup de place dans notre quotidien, ne serait-ce que par la présence amicale qu’ils nous offrent. Il est tout à fait normal qu’on désire s’en offrir un. Mais avant de faire son choix, il faut bien en étudier toutes les implications et les responsabilités que cela incombe. A part les adorables compagnons canins, il y a aussi les animaux que l’on désire moins voir roder autour de notre maison. Rongeurs, insectes nuisibles, il y en a tout un lot qui sont nuisibles et dont il faut se débarrasser, sinon éloigner le plus possible de notre lieu d’habitation.

Choisir son animal de compagnie

Pour ce qui est du compagnon, on ne peut pas faire mieux que le petit canidé si fidèle et affectueux qu’est le chien. Cependant, il faut bien choisir la race que nous voulons adopter. Pour vous aider, nous allons prendre ici quelques exemples parmi les plus prisés. Voyons d’abord l’ elevage westie (Consultez terriers-ecosse.com)  qui est chien très fougueux et décidé. Il a un manteau ébouriffé et une taille plutôt moyenne.

Appelé traditionnellement « Scottie », ce chien n’est pas très démonstratif mais est en fait très attaché à son maître et d’une fidélité à toute épreuve. Le terrier écossais est un animal qui a beaucoup de caractère et s’attache en général à un seul maître. Son flegme britannique n’est pas à prendre pour de l’indifférence car il suffit d’être persuasif pour le faire bouger.

Ce n’est pas un chien très sportif, bien qu’il puisse jouer volontiers avec des enfants. Il apprécie particulièrement l’eau et bien qu’il sache parfaitement nager, il faut faire attention car il risque la noyade quand même. Il est aussi un amateur de chasse et il prendra surement pour proie les poules et les chats du voisinage. Son aboiement impressionnant compensera son physique.

Bref, le terrier est pour les personne ayant un fort caractère et de l’humour, qui saura apprécier sa dignité à sa juste valeur. Pour vous en procurer un, vous pouvez voir du côté de l’ elevage yorkshire terrier (Cf : dumanoirduyorkchidee.com) . Dans ce genre d’établissement, vous êtes sûr de la pureté de la race puisque la maternité et les reproducteurs sont visibles. Par contre, si vous désirez un chien plus vif, vous pouvez opter pour le Yorkshire terrier. C’est une race qui se distingue par sa petite taille et son pelage lisse et soyeux de couleur bleue et feu.

Traditionnellement appelé « Yorkie », ce chien est très prisé dans les concours auxquels il se prête volontiers d’ailleurs. Malgré sa très petite taille, il est très vif, affectueux et aussi têtu. Il est un grand amateur de longues promenades dans la nature où il gambadera allègrement à travers les fourrés.

Bien qu’il aime bien les câlins, il faut le laisser se déplacer le plus souvent lui-même car être porté continuellement dans les bras n’est pas bien pour son éducation. Il doit être traité avec fermeté pour éviter les morsures et autres petits désagréments. D’autre part, le Yorkshire est un chien qui aime la chasse : il poursuit et tue volontiers les souris mais sa petite taille ne lui permet pas d’attaquer des proies plus grosses. C’est un chien très intelligent auquel on peut apprendre facilement à faire des tours en vue de concours canins. Côté sécurité, bien qu’il soit trop petit pour attaquer un intrus, son aboiement sonore est efficace pour ameuter les alentours.

Pour en acheter un, il est bon de savoir qu’il y a des Elevage Yorkshire terrier dans le sud, l’Isère et aussi à Lyon. Ils y sont sociabilisés dans un milieu familial et leur épanouissement se fait grâce à des jeux d’éveil en tous genres. Pour ceux qui préfèrent la compagnie plus calme d’un chat, la race british shorthair de Grande Bretagne vous tend les bras (cf www.floreval.eu). La caractéristique principale de ce chat est sa tête très ronde et ses grands yeux tout aussi ronds, qui ont font des animaux adorables. Leur morphologie rappelle vraiment celle du nounours. De même, leur caractère est tranquille et paisible avec une bonne dose d’affection. Le british shorthair se prête facilement aux jeux et aime gambader avec les enfants. C’est un animal robuste et à l’âge adulte, il a une assez grande taille grâce à sa fourrure dense. Il fait souvent l’objet de concours. Son ronronnement sonore viendra vous apaiser après une rude journée.

Les assurances pour animaux

Adopter un animal de compagnie, c’est aussi avoir des responsabilités envers le petit compagnon. Sachez alors qu’il existe actuellement la mutuelle chien, qui va permettre de souscrire une assurance chien ou assurance chat. L’avantage est le remboursement des frais des soins chez le vétérinaire et les frais d’hospitalisation. (CF foxassurances.com)

Pour souscrire une assurance animale, vous devez d’abord choisir l’offre qui vous convient, puis vous demander un devis (soit par courrier ou seulement en le faisant sur le site de votre choix en quelques clics) et enfin, vous vous souscrivez à l’assurance. Prenons en exemple l’assurance fox, qui propose quatre formules pour les chats.

Celles-ci ont été établies selon les besoins et le budget des maîtres. Elles couvrent les consultations chez le vétérinaire, les urgences, les hospitalisations, la chirurgie, les examens divers (de routine ou imprévus), la médication, les vaccins et le détartrage thérapeutique.

Pour l’assurance chien, c’est la même chose : la mutuelle prend en charge la couverture maladie et accident, et les remboursements de soins et préventions sont inclus.

L’avantage de se souscrire à ce genre d’assurance, c’est que vous êtes sûr de toujours être en mesure de soigner votre animal, sans que cela n’affecte votre budget. Et n’est en effet jamais à l’abri des mauvaises surprises.

Les animaux nuisibles

Il ya des petits animaux qu’on affectionne beaucoup moins mais qui s’incrustent malheureusement dans notre quotidien. Nous pouvons citer les rongeurs et les insectes nuisibles en tout genre. Pour s’en débarrasser, plusieurs moyens peuvent être utilisés. Le rat est un animal qui peut s’installer facilement dans les maisons. Il est omnivore, ce qui lui permet d’avoir une très grande facilité d’adaptation. Pour éradiquer ce problème, la dératisation est impérative. Elle peut se faire grâce à des produits rongicides, qui tuent tous les rongeurs ou encore avec des pièges (piège à souris, piège taupe) qui servent à les capturer et à les tuer. Cependant, comme la taupe n’est pas un rongeur, il n’y a aucune réglementation la concernant. Si elle cause des dégâts à votre jardin, vous êtes libre de prendre des mesures radicales. D’autre part, les pigeons sont aussi des animaux qui sont forcément les bienvenus chez nous.

En effet, leur fiente est tout ce qu’il ya de plus inesthétique et mal odorante. Le problème, c’est que quand ils ont choisi un lieu pour perchoir, ils sont très fidèles et difficiles à déloger. Heureusement, il existe des répulsifs anti taupe (Cf : store.loconet.fr)  qui sont très efficaces. Cela peut être des ultrasons ou encore des produits qu’ils ne supportent pas et les poussent à ne plus revenir. Enfin, le troisième problème qui se pose souvent à nous tient en un seul mot : insectes. Des cafards qui détruisent les petits bibelots aux punaises qui provoquent d’affreuses démangeaisons, ils font parfois de notre quotidien un véritable enfer. Pour les bannir à jamais, il faut passer par la case désinsectisation (Consultez loconet.fr). Les produits et les moyens diffèrent selon les insectes : piege a limace (Visitez : http://www.myriad-antinuisibles.fr/) , produit anti-cafard, etc.…

Les animaux dans notre quotidien
Étiqueté avec :